SSHm – Utilitaire de gestion de serveurs SSH en CLI / Installation, configuration et explications.

SSHm – Utilitaire de gestion de serveurs SSH en CLI / Installation, configuration et explications.

Catégorie(s) :Linux

Dès lors que nous commençons à gérer plusieurs serveurs différents à travers SSH, nous en venons vite à être embêté étant donné que il faut systématiquement retapé une ligne entière pour s’y connecter, surtout lorsque nous avons besoin de paramètres spécifiques pour cette connexion.

Et beaucoup d’entre nous se sont sûrement déjà demandés « comment pourrais-je rassembler tous les serveurs et leurs paramètres à travers une seule commande avec un nom, le tout en CLI ? »

Et bien aujourd’hui, je vous présente l’outil idéal et simple à mettre en oeuvre, pour ce genre de besoin :

SSHm
Je cite la description fournie par l’éditeur :

sshm is a little command line tool, with that you can manage your ssh servers. You can add / del / list servers and simply connect to one with only one parameter.

Comprenons donc, que « SSHm » est un petit outil en ligne de commande, afin de gérer nos serveurs ssh, en ajoutant, supprimant et listant nos serveurs pour s’y connecter simplement avec un seul paramètre (à savoir le « nom » que nous lui aurons donné, nous reviendrons là-dessus un peu plus tard).

Installation de SSHm

Il existe deux manières d’installer SSHm (bien entendu nous supposons que nous utilisons le root du système pour cette installation) :

– Sous les anciennes versions de Ubuntu : $ apt-get install sshm

– Pour les versions récentes de Ubuntu ainsi que les autres distributions (dont Debian et CentOS) : Il n’existe pas de paquet au sein des dépôts officiels, mais pas de souci… il suffit de compiler soi-même 😉

Nous commencerons donc par récupérer des sources chez sourceforge.net, qui héberge le projet :

Nous possédons dès à présent les sources et nous sommes prêts à compiler, il nous suffira de taper les commandes suivantes pour cela :

Et voilà, désormais « sshm » fonctionne sur votre système, si aucune erreur n’a été retournée lors de la configuration et la compilation.

«What’s next?» me direz-vous ! Eh bien… simplement la configuration !

Configuration de SSHm

Trois commandes sont à retenir :

– Nous allons ajouter notre premier serveur :

Lorsque nous aurons exécuté la commande “–add”, nous aurons plusieurs questions auxquelles il suffit de répondre et le serveur se créera dans un fichier intitulé “.sshm” à la racine de votre dossier personnel, celui-ci contenant la liste des serveurs et des paramètres à appliquer à ceux-ci.

Vérifions que le serveur se trouve bien dans cette liste, d’ailleurs :

C’est parfait, notre serveur existe. Si nous voulons le supprimer, il nous suffira d’utiliser “sshm –del monserveur”

Mais, pourquoi il y a-t-il « [Options] » alors que nous n’avons pas eu la possibilité d’en fournir lors de l’ajout, me demanderez-vous?

– Simplement parce que pour ajouter des options, il faut éditer directement le fichier “.sshm” avec votre éditeur préféré et ajouter à la suite du serveur qui vous intéresse vos options !

Exemple :

# Configfile from sshm
monserveur root 1.2.3.4 22 -E ssh.log -v

Nous lui disons ici de se connecter à “monserveur” avec les options “-E ssh.log -v” qui équivaut à écrire l’historique de la session dans “ssh.log” et la verbosité, pour obtenir ce fameux historique.

Voilà, nous avons appris à installer et configurer “SSHm”

Il nous reste plus que à l’utiliser

Finalement, nous maîtrisons désormais l’installation, la configuration et l’utilisation de “SSHm” ! Il est désormais plus simple de gérer vos connexions SSH en CLI !

Vous pouvez utiliser les commentaires pour vos questions, suggestions et avis, bon usage !


Envoyer une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher

Catégories